Sélectionner une page

VICOMTE A.

Rédactionnel de fiches descriptives e-commerce, texte de collection et communiqué de presse
pour les collections printemps-été 2014, automne-hiver 2014 et printemps-été 2015.

Texte de collection printemps-été 2014

La collection printemps-été 2014 Vicomte A. souffle un vent chaud avec son vestiaire de baroudeur des temps modernes. Une excursion au cœur d’influences africaines, des garde-robes coloniales, et détails ethniques empruntés à la douceur des terres du désert. Une inspiration rappelant l’esprit du film Out Of Africa où les matières nobles et naturelles comme le lin, le coton prennent racine en donnant corps à une allure très chère à la marque. Coupes raffinées, détails soignés et mélange de tons chauds et ensoleillés trottent autour de ses empreintes stylistiques. Véritable identité, chaque pièce donne vie à ses influences soufflées d’ailleurs. Saharienne, veste ajustée, trench coloré et tissages étudiés rendent hommage à cette excursion moderne. A la fois, dandy chic, aventurier ultra looké, ou prepster parisien, mélange du style preppy et hypster, l’homme Vicomte A. ose une communion des styles sans prétention. Idéal féminin, le rêve de détourner une saharienne en robe, en veste ou en chemisier devient réalité : un éventail de couleurs sourdes comme le beige, l’anis, ou le kaki s’unissent aux mélanges de matières sublimées par un soleil d’ici… La ligne de polo, en vrai globe trotter, donne du peps aux intemporels revisités par James notre styliste, en se déclinant dans une gamme aux couleurs exotiques et proposant une version moderne d’une tenue sport-chic avec une série faisant écho aux pays du monde. Vicomte A. propose une vision moderne du style avec un vestiaire alternatif qui permet de conjuguer ses pièces avec élégance. 

Communiqué de presse automne-hiver 2014 

La collection automne-hiver 2014 Vicomte A. navigue d’un quai à l’autre, emportant dans son cargo une collection de couleurs vives qui fait écho à l’identité de Vicomte A. Un voyage créatif autour d’un univers « d’aventurier(e)s d’autrefois » débordant de chic avec des matières nobles, comme la laine, le cachemire, ou le coton qui se noient dans des pièces authentiques et audacieuses presque espiègles. De Walter Raleigh à Cousteau en passant par Hemingway, l’esprit d’un univers gentleman- explorateur s’impose avec ferveur. Le style est ancré emportant avec lui une vague de détails contrastés et colorés qui donne le ton : casual, preppy, sportswear chic et coupes décontractées se marient avec une aisance qui frôle l’impertinence, où des pièces fortes comme la parka doublée bicolore, le duffle-coat, ultra détaillé, se prêtent volontiers au vestiaire de la femme. Vicomte A. véritable pionnier du style, propose un vestiaire alternatif qui permet d’associer avec élégance ces pièces fortes. Véritable union des matières, les pièces se déportent vers elle qui rêve d’une osmose stylistique. Elle ose ceinturer une pièce masculine pour voguer sur un univers marin-explorer qui sublime l’allure classique revisitée de son univers. Mix de matières, tartans, volumes amples, et « boyfriend shirt » devient le carnet de bord de la femme Vicomte A. 

Collection capsule printemps-été 2015

Auriez-vous remarqué ces clins d’œil artistiques se faufiler dans les campagnes de la collection hiver de Vicomte A. ? « Saperlipopette » « Sacrebleu », « Sapristi » « Flute »… des mots gravés comme une empreinte. Cette influence de l’art urbain vient comme une évidence, glissés dans les filets de la marque pour une collection capsule Arty. Cet hiver, l’artiste français Nasty, connu pour ces dessins graffés sur les murs de Paris, référence incontournable du Street art, s’invite dans le vestiaire homme de la maison Vicomte A.. Naissance d’un style ou bien simple union artistique ? Les deux. Au programme, des pièces  travaillées avec amusement et style : sweats tagués avec la patte de l’artiste, des polos bousculés, piqués de détails cachés, sous le revers d’un col, imprimés en all over sur l’envers, des tee-shirts aux gouaches électriques, où la couronne, emblème de la maison, dégouline avec élégance sur un coton Pima de qualité. L’accessoire ultime d’une dégaine chic mixée de cet ADN ? Des slippers marine finement chahutés… Une belle rencontre entre deux créatifs imprégnés d’un regard actuel, contemporain et très avant-gardiste. La ligne sera disponible à la fin du mois de novembre dans les boutiques Dragon, Marais à Paris, à Lyon, à Bordeaux, dans les corners des grands magasins et sur l’E-shop de la marque.

© Réalisation des photos par Lucie Gibierge